Logo World Conference On Doping In Sport
Conference Mondiale Sur Le Dopage Dans Le Sport Katowice 2019 | 5-7 Novembre

CONFÉRENCIERS - PRÉSENTATEURS

  • Susan Ahern
    Susan Ahern
    Avocate
    Session 11 : Standard international pour les contrôles et les enquêtes
    Biographie

    Susan Ahern est avocate en Irlande et arbitre international, membre de l’Institut des arbitres agréés et arbitre du TAS. Elle est la rédactrice principale du groupe de travail de l'AMA sur le SICE, est membre de la commission juridique de l'IAAF et était auparavant avocate générale du World Rugby. Susan a plus de 20 ans d’expérience dans l’administration sportive, y compris en tant que membre du comité exécutif du CNO irlandais et ancienne présidente de Volleyball Ireland. Elle est actuellement directrice de Sports Dispute Solutions Ireland.

  • Alan Abrahamson
    Alan Abrahamson
    Columnist
    Session 2 : Réflexion sur le passé et vision d’avenir
    Session 3 : Vision d’avenir
    Biographie

    Alan Abrahamson est un journaliste sportif primé, auteur à succès et analyste de télévision très en demande. Il enseigne également l'écriture sportive et le journalisme à l'Université de Californie du Sud.
    Depuis 2010, Alan dirige son propre site Web, 3 Wire Sports, largement considéré comme la meilleure source d’information au monde sur les sports, la politique, les affaires et la culture du mouvement olympique. De 2006 à 2010, il a été chroniqueur en chef à NBCOlympics.com. Auparavant, il a travaillé pendant 17 ans en tant que rédacteur au Los Angeles Times. Les Jeux de PyeongChang de 2018 ont marqué ses 10èmes Jeux olympiques.
    Alan a co-écrit les livres de Michael Phelps et d’Apolo Ohno, tous deux sont des best-sellers du New York Times. En tant que chroniqueur pour NBCOlympics.com, Alan a remporté trois Sports Emmys (Jeux de 2016, 2014 et 2008). Parmi ses autres distinctions, citons : le prix des rédacteurs sportifs d’AP Sports pour le reportage d’entreprise ; le National Headliner Award pour l'écriture sportive ; Le premier prix mondial de journaliste de la fédération internationale des sports aquatiques (FINA) ; le Track and Field Writers of America, prix d’excellence du journalisme en ligne.

  • Thomas Bach
    Thomas Bach
    Président, Comité International Olympique; Champion olympique, escrime, 1976
    Session 1 : Bienvenue
    Biographie

    Thomas Bach est né le 29 décembre 1953 à Würzburg, en Allemagne. Marié et avocat de profession, il a eu une carrière sportive réussie sur et hors du terrain de jeu. Il est devenu champion olympique en remportant la médaille d'or en escrime (fleuret d'équipe) aux Jeux de la XXIe Olympiade à Montréal en 1976 ; et a été nommé président fondateur de la Confédération allemande des sports olympiques (DOSB) en 2006.

     

    Thomas Bach était un des représentants des sportifs au XIe Congrès olympique de Baden-Baden (1981) et un des membres fondateurs de la commission des athlètes du CIO. Il est devenu membre du CIO en 1991, a été élu membre de la commission exécutive du CIO en 1996 et a exercé les fonctions de vice-président du CIO pendant plus de 10 ans. Il a également présidé plusieurs commissions du CIO.

     

     

    Thomas Bach a été élu neuvième président du CIO le 10 septembre 2013.

     

  • Witold Bańka
    Witold Bańka
    Futur président, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Session 2 : Réflexion sur le passé et vision d’avenir
    Biographie

    M. Bańka a été nommé ministre des sports et du tourisme au cabinet du Premier ministre polonais Beata Szydło en novembre 2015, et a été reconduit dans ses fonctions au cabinet du Premier ministre Mateusz Morawiecki en décembre 2017. À ce titre, M. Bańka a lancé l’amendement de la loi sur le sport, dont le principal objectif est d’accroître la transparence du travail des associations sportives polonaises, et d’éliminer la corruption et le népotisme dans le sport. Il est l'auteur du projet de loi sur la lutte contre le dopage dans le sport, qui réglemente de manière très stricte tous les aspects relatifs à la lutte contre le dopage en Pologne.


    Avant de se lancer en politique, M. Bańka a travaillé dans le secteur des relations publiques, offrant des cours de formation sur les relations avec les médias et la gestion de l’image de marque. À ce titre, il a également créé des campagnes de publicité et élaboré des stratégies de relations publiques avec de grandes entreprises polonaises.


    En tant que coureur du 400 mètres, M. Bańka a représenté la Pologne sur la scène internationale de 2005 à 2012, notamment en remportant des médailles d’argent en 2005 et 2006 aux Championnats polonais d’athlétisme junior ; une médaille d'or en 2005 aux championnats d'Europe d'athlétisme juniors à Erfurt, en Allemagne ; une médaille d'or et une d'argent en 2007 et 2009 respectivement aux Universiades d'été à Bangkok en Thaïlande et à Belgrade en Serbie ; ainsi qu’une médaille de bronze en 2007 aux Championnats du monde d’athlétisme à Osaka, au Japon.


    M. Bańka est né en octobre 1984 à Tychy, en Pologne, et est diplômé en sciences politiques de la faculté des sciences sociales de l'Université de Silésie à Katowice. Bien qu'il ait pris sa retraite du sport d'élite en 2012, il est toujours très actif sur le plan sportif, notamment grâce à la course à pied.

  • François Carrard
    François Carrard
    Associé senior, Kellerhals Carrard Lausanne SA; Conseillé juridique, Comité International Olympique
    Session 18 : Conclusions de la Conférence et présentation de la Résolution de la Conférence
    Biographie

    Docteur en droit de l’Université de Lausanne, François Carrard est admis au barreau suisse en 1967, après un stage de deux ans à Lausanne et auprès d’une étude d’avocats à Stockholm. Il se joint au cabinet d’avocat Kellerhals Carrard Lausanne SA cette même année.
    Spécialiste en droit du sport, il a officié en tant que Directeur général du Comité international olympique (CIO) de 1989 à 2003. Il est régulièrement sollicité dans le cas d’arbitrages internationaux, notamment auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) et d’autres instances.
    Me. Carrard parle couramment le français, l’anglais, l’italien, l’allemand, et comprend l’espagnol.
    François Carrard est membre de conseils d’administration et président de diverses sociétés suisses et étrangères, tels que le Beau-Rivage Palace SA (président), le Lausanne Palace SA (Président), la Compagnie Financière Tradition – CFT (vice-président), le Service olympique de radiotélévision – OBS, le IOC Television and Marketing Services – ITMS, Tupperware Suisse SA et la Fondation du Festival de Jazz de Montreux (président). Il a aussi présidé la Commission des Réformes de la FIFA 2016. Il est membre de plusieurs associations, en particulier l’Association Suisse de l’Arbitrage (ASA).

  • Brett Clothier
    Brett Clothier
    Responsable, Athletics Integrity Unit
    Session 3 : Vision d’avenir
    Biographie

    Brett Clothier est le chef de Athletics Integrity Unit, l'organe indépendant chargé de gérer tous les problèmes liés à l'intégrité (dopage et non dopage) dans l’athlétisme. L'AIU est devenue opérationnelle en 2017 à la suite de modifications apportées à la constitution de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF). Ces changements ont consacré l'indépendance opérationnelle de l'AIU par rapport au reste de l'IAAF et ont mis en place un conseil d'administration indépendant chargé de superviser ses fonctions. M. Clothier travaille dans le domaine de l’intégrité du sport depuis plus de 15 ans. Avant de devenir le premier responsable de l'AIU, M. Clothier a travaillé en Australie en tant que responsable de l'intégrité en compétition pour la Ligue australienne de football (AFL) et conseiller juridique du département des services d'intégrité de Racing Victoria.

  • Daniel Cooper
    Daniel Cooper
    Associé, Covington & Burling LLP
    Session 16 : Standard international pour la protection des renseignements personnels
    Biographie

    Daniel Cooper est un associé du bureau londonien de Covington & Burling LLP, où il conseille les clients sur les questions de réglementation européenne et internationale des technologies de l'information, en particulier la protection des données et la cybersécurité. Il se consacre à la législation européenne en matière de protection des données depuis 20 ans et est habilité à exercer au Royaume-Uni, en Irlande et dans diverses juridictions américaines. M. Cooper a participé à la rédaction du standard international pour la protection des renseignements personnels ainsi que des révisions subséquentes.

  • Jean-Paul Costa
    Jean-Paul Costa
    Président, Institut International des Droits de l’Homme – Fondation René Cassin
    Session 4 : Vue d’ensemble de la Révision du Code mondial antidopage
    Biographie

    Français, né le 3 novembre 1941 à Tunis. Etudes supérieures de droit et de sciences politiques. Docteur en droit (Université de Toulouse), Diplômé de Sciences Po Paris, Ancien élève de l’Ecole nationale d’administration. Docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères. Carrière professionnelle de juge et d’universitaire en France. De 1998 à 2011, juge, puis président de la Cour européenne des droits de l’homme. Depuis 2012, Président de la Fondation René Cassin-Institut international des droits de l’homme. Consultant de l’AMA (depuis 2013). Auteur de l’avis de droit de 2013 sur le Code mondial antidopage 2015. Arbitre du TAS (depuis 2014, renouvelé en 2019).

  • Munashe Dangare
    Munashe Dangare
    Athlète, équipe de hockey sur gazon du Zimbabwe
    Session 2 : Réflexion sur le passé et vision d’avenir
    Biographie

    Mme Dangare est une athlète zimbabwéenne qui a représenté son pays en hockey aux Jeux africains de la jeunesse en juillet 2018 en Algérie. Son équipe a remporté la médaille de bronze et s'est qualifiée pour les Jeux olympiques de la jeunesse 2018 à Buenos Aires, en Argentine. Elle a été sélectionnée pour la phase de qualification de la Coupe du monde 2021 des moins de 21 ans.


    Lorsqu'elle ne représente pas son pays sur le terrain, Mme Dangare aime lire des livres et approfondir ses connaissances. Elle a assumé le rôle de préfet d'école au Gateway High School et a été capitaine de l'équipe de quiz de son école dans la compétition « Best Books » en 2018.


    Elle adore le sport et est fan de la Premier League anglaise, soutenant le Manchester United Football Club. Elle soutient également les équipes de hockey féminin du Zimbabwe et de l’Australie.


    Elle est actuellement inscrite à la Gateway School à Harare, au Zimbabwe, où elle est assistante pour Gap Year et entraîneure adjointe pour le hockey et le tennis.

  • Karri Dawson
    Karri Dawson
    Directrice principale, Sport de qualité, Centre canadien pour l’éthique dans le sport
    Session 10 : Standard international pour l’éducation
    Biographie

    Karri Dawson est directrice principale de la Fondation Sport Pur et directrice principale, Sport de qualité, au Centre canadien pour l'éthique dans le sport. Titulaire d'un baccalauréat en commerce en administration des sports de l'Université Laurentienne, elle compte plus de 20 ans d'expérience professionnelle dans la gestion de commandites d'entreprise, de dons philanthropiques et de programmes d'engagement communautaire dans le sport amateur au niveau national. Karri dirige une équipe qui regroupe des dirigeants sportifs et des organisations partageant la même conviction que tout ce que le sport peut faire de bien, et collabore avec des partenaires et des commanditaires pour mettre au point des initiatives au Canada qui font progresser le sport fondé sur des valeurs et sur des principes. Sur le plan international, elle représente le Canada au sein du comité de l’éducation fondée sur les valeurs de l’Agence mondiale antidopage. Au niveau national, Karri redonne à la communauté sportive de nombreuses façons, notamment en tant que mentor du programme WELD du Comité olympique canadien. Karri met également sa passion professionnelle en pratique en tant que parent sportif et bénévole.

  • John Fahey
    John Fahey
    Ancien président, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Session 2 : Réflexion sur le passé et vision d’avenir
    Biographie

    Au cours de sa prolifique carrière publique s'étendant sur quatre décennies, John a fait preuve de leadership, d'engagement, d'intégrité et de dynamisme aux plus hauts niveaux, que ce soit au sein de gouvernements, de sports nationaux, d’organisations communautaires et d’entreprises.
    John a servi au sein du plus important gouvernement provincial d’Australie entre 1988 et 1992 en tant que ministre de l’emploi, des relations industrielles et de la formation continue, avant de devenir chef du gouvernement, Premier ministre et trésorier entre 1992 et 1995. Il a également présidé avec succès la candidature aux Jeux olympiques de Sydney, attribuée par le CIO en 1993.


    En 1996, il a été élu au Parlement national australien en tant que ministre des finances et de l’administration au sein du cabinet du gouvernement Howard. Il a dirigé la délégation australienne à la quatrième Conférence ministérielle de l’OMC à Doha en 2001 et a prononcé le troisième discours de bienvenue lors de l’admission de la Chine à l’OMC.


    Dans sa jeunesse, il a été très actif au sein de la ligue de rugby. Il a présidé pendant dix ans le développement de la ligue australienne de rugby et est le parrain du club national, le Canterbury Bankstown Bulldogs.
    Il a été membre du conseil d’administration et président du conseil de la Bradman Cricket Foundation, société qui parraine le développement du cricket et exploite le meilleur musée de cricket au monde dans sa ville natale de Bowral.


    Au cours de sa carrière, John a notamment présidé une société de tunnels routiers, une société d’assurances, une autorité de reconstruction du gouvernement national et a été membre du Conseil consultatif des entreprises JP Morgan Australie.
    John a été le premier représentant des autorités publiques à la présidence de l’Agence mondiale antidopage, de novembre 2007 à novembre 2013.
    En 2002, pour ses services en matière de réforme du milieu de travail, de productivité économique et de relations internationales, il a reçu la plus haute distinction australienne : le titre de compagnon de l'ordre de l'Australie (AC). Il est actuellement chancelier de l'Université catholique australienne, qui compte 35 000 étudiants répartis sur 8 campus.

  • Ulrich Haas
    Ulrich Haas
    Professeur, droit procédural et privé, Université de Zurich
    Session 4 : Vue d’ensemble de la Révision du Code mondial antidopage
    Résumé – Révision du Code mondial antidopage
    Biographie

    Ulrich Haas est professeur de droit procédural et privé à l'Université de Zurich (Suisse). En tant que chercheur et praticien spécialisé dans le domaine du droit du sport, il intervient régulièrement en tant qu'arbitre auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) entre autres. En 2018, il a été nommé président du tribunal arbitral de basketball (BAT). Il a également été membre du groupe de projet du Code de l'AMA qui a rédigé le Code en 2009, 2015 et 2021 et, plus récemment, il a présidé le groupe de travail de l'AMA sur la gouvernance. En 2014-2015, Ulrich Haas faisait partie de la Commission de réforme indépendante du cyclisme (CIRC) qui a mené une enquête sur les allégations de dopage dans le cyclisme international. En 2010 et 2016, il a représenté les divisions ad hoc du TAS aux Jeux olympiques d'hiver à Vancouver et aux Jeux olympiques d'été à Rio de Janeiro. De 2002 à 2004, il a présidé le groupe consultatif sur les questions juridiques du groupe de suivi de la Convention contre le dopage du Conseil de l'Europe.

  • Audrey Kinahan
    Audrey Kinahan
    Présidente, Groupe d’experts Liste de l’AMA
    Session 14 : Standard international pour la liste des interdictions
    Biographie

    Dr. Audrey Kinahan, PhD, B.Sc. (Pharm), Dip FM, MPSI, préside le groupe d’experts Liste de l’AMA. Elle a été nommée à ce groupe d'experts en 2008 et a contribué aux nombreux changements importants apportés à la Liste au cours de cette période. Elle est titulaire d'un baccalauréat avec mention en pharmacie (1991) et d'un doctorat (1995) du Trinity College Dublin et est membre de l'Académie royale irlandaise de médecine en Irlande.


    Audrey a présenté aux symposia de l'AMA sur les AUT (Paris, 2013, Helsinki, 2017), Tackling Doping in Sport (Londres, 2016), a présidé la session sur le dopage génétique de l'AMA à la Convention internationale sur la science, l'éducation et la médecine dans le sport (Glasgow, 2012), et présente un module en ligne du certificat du CIO relatif aux drogues dans le sport. Elle a été témoin expert pour l'AMA auprès du Tribunal d'arbitrage du sport, pour la Fédération internationale de ski (FIS) et pour le World Rugby (WR).


    Depuis 2000, Audrey fournit à Sport Ireland des informations sur la lutte contre le dopage à travers leur approbation de Eirpharm.com, une base de données en ligne sur les médicaments et le sport, développée par Audrey et son mari, qui était, à l’époque, une première en son genre en Europe. En 2010, Audrey a commencé à superviser le service d'administration des AUT de Sport Ireland. Elle est membre du comité consultatif anti-dopage et de celui des AUT du World Rugby. Elle travaille principalement en tant que pharmacienne communautaire et dans la réglementation de la médecine où elle est listée comme expert par l’Agence européenne des médicaments.


    Le Dr Kinahan a publié des articles sur le dopage et est l'auteur principal du chapitre "Structure et développement de la liste des substances et méthodes interdites" de l'ouvrage "Acute Topics". Plus récemment, elle a contribué au British Journal of Sports Medicine « Les glucocorticoides au niveau du sport d’élite » : état actuel, controverses et stratégies de gestion innovantes - un examen narratif.

  • Christine Mugera
    Christine Mugera
    Directrice exécutive, Organisation régionale antidopage (ORAD) Afrique Zone V
    Session 3 : Vision d’avenir
    Biographie

    Christine Mugera est la directrice exécutive de l'organisation régionale antidopage (ORAD) d’Afrique zone V, basée à Nairobi au Kenya, et travaille au développement de programmes antidopage dans 11 pays de la grande région de l'Afrique de l'Est. En 2017 et 2018, elle a été membre du groupe consultatif ad hoc sur les ONAD de l'AMA. Auparavant, elle a travaillé dans plusieurs disciplines du marketing avec une passion pour le marketing sportif. Elle est titulaire d'une maîtrise en gestion stratégique de l'Université Kenyatta et d'un baccalauréat ès arts en communication de l'Université Daystar.

  • Olivier Niggli
    Olivier Niggli
    Directeur Général, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Session 2 : Réflexion sur le passé et vision d’avenir
    Biographie

    Olivier Niggli est directeur général de l’AMA depuis le 1er juillet 2016. Précédemment, il a occupé les fonctions de directeur des opérations et avocat général de l'AMA. De 2011 à 2014, M. Niggli était avocat associé au cabinet Carrard et associés à Lausanne (Suisse), où il était spécialisé dans le droit du sport, le droit commercial et l’arbitrage. Il possède une longue et riche expérience dans le domaine de la lutte contre le dopage, notamment à titre de directeur des affaires juridiques et de directeur financier de l’AMA de 2001 à 2011. M. Niggli est titulaire d’un Master en droit (LLM) de la London School of Economics (LSE) et d’un MBA de l’Université McGill. Il parle couramment le français et l’anglais. Fort d’une vaste expérience, il offre à l’AMA son expertise sur les plans juridique, financier et dans le domaine de la gouvernance.

  • Richard Pound
    Richard Pound
    Ancien président, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Session 2 : Réflexion sur le passé et vision d’avenir
    Biographie

    Richard W. Pound est l'actuel Doyen du Comité International Olympique. Il était double finaliste en natation aux Jeux olympiques de 1960 à Rome. Il est ensuite devenu secrétaire du Comité Olympique Canadien en 1968 et président en 1977. Il a été chef de mission adjoint de l'équipe olympique canadienne à Munich en 1972. Il a été élu membre du CIO en 1978, a servi pendant plus de 16 ans en tant que membre de la commission exécutive du CIO et a été deux fois vice-président du CIO.


    Il a siégé au sein de nombreuses commissions du CIO et était responsable des négociations télévisuelles et du marketing pour les Jeux, et ce jusqu'aux Jeux olympiques de 2008 inclus.


    Il a présidé la première Conférence mondiale sur le dopage dans le sport, tenue à Lausanne en 2009, qui a recommandé la création de ce qui est devenu l'AMA. Il en a été le président fondateur de 1999 à 2007. Au cours de ses mandats, le Code mondial antidopage a été adopté en 2003, est entré en vigueur en 2004 et a été accepté par le Mouvement olympique avant les Jeux olympiques de 2004 à Athènes. S’en est suivi l’adoption de la Convention internationale de l'UNESCO contre le dopage dans le sport en 2005 et son entrée en vigueur en 2006.


    Après ses trois mandats à la présidence de l’AMA, il est toujours membre du Conseil de fondation de l’AMA et a présidé un certain nombre de groupes de travail.


    Il a notamment présidé la Commission indépendante de l'AMA qui a enquêté et fait rapport sur le dopage dans l'athlétisme russe, ce qui a conduit à la révocation du directeur du laboratoire accrédité par l'AMA à Moscou, à la révocation de l'accréditation du laboratoire accrédité à Moscou, à la déclaration de non-conformité au Code mondial antidopage de l’agence nationale anti-dopage russe (RUSADA) et à la suspension de la Fédération russe d'athlétisme (ARAF).

  • Sir Craig Reedie
    Sir Craig Reedie
    Président, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Session 1 : Bienvenue
    Session 2 : Réflexion sur le passé et vision d’avenir
    Biographie

    Le 15 novembre 2013, la dernière journée de la quatrième Conférence mondiale sur le dopage dans le sport à Johannesburg, Afrique du Sud, le Conseil de fondation a élu Sir Craig Reedie comme troisième Président de l’AMA, représentant le Mouvement sportif. Son mandat de trois ans a commencé le 1er janvier 2014.

    Sir Craig fait carrière dans l’Administration sportive depuis cinq décennies.

    Ancien président de l’Union écossaise de badminton, puis de la Fédération internationale de badminton, il a joué un rôle clé dans l’admission de ce sport au programme olympique en 1985. En 1992, il a été élu à la présidence de l’Association olympique britannique, poste qu’il a occupé durant une période marquée notamment par les Jeux olympiques d’été d’Atlanta, de Sydney et d’Athènes et les Jeux d’hiver de Lillehammer, de Nagano et de Salt Lake City.

    Sir Reedie a été un membre influent de l’équipe qui a remporté la course à l’organisation des Jeux olympiques d’été de 2012 pour Londres et a été un des directeurs non généraux du Comité d’organisation des Jeux de Londres. Il est aussi membre du Conseil de distribution de la loterie olympique depuis 2006.

    Il est membre du Comité international olympique (CIO) depuis 1994 et a participé à de nombreuses commissions de ce comité, y compris les commissions d’évaluation de 2001 et de 2009, les commissions de coordination des Jeux d’Athènes et de Beijing, la commission du marketing, la commission du programme et la commission d’éthique. Élu membre de la Commission exécutive du CIO en octobre 2009, Sir Reedie en est devenu vice‑président en juillet 2012, poste qu’il a occupé jusqu’en août 2016. Il a également été président de la commission d’évaluation du CIO pour les Jeux olympiques de 2020.

    Sir Reedie est impliqué dans l’AMA depuis ses débuts, ayant rempli le mandat de président du Comité Finance et Administration depuis la formation de l’organisation en 1999 et ayant été à la fois membre du Comité exécutif de l’AMA et des Conseils de fondation.

    Diplômé de l’école secondaire de Stirling et de l’Université de Glasgow, Sir Craig a également joué d’autres rôles dans le domaine du sport, dont ceux de membre et d’adjoint au président de l’organisation UK Sport. Pendant de nombreuses années, il a été associé principal de la société de conseillers financiers D.L Bloomer and Partners, à Glasgow.

    Sir Craig est marié avec deux enfants et vit à Bridge of Weir en Écosse.

  • Liz Riley
    Liz Riley
    Avocate générale, Comité paralympique international
    Session 12 : Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques
    Biographie

    Liz est avocate générale pour le Comité international paralympique. Avant cela, elle a travaillé pour Bird & Bird pendant 10 ans dans le département spécialisé dans le sport. Liz est coauteur du chapitre sur les litiges en matière de sélection dans le sport : droit et pratique (Bloomsbury, 3e éd., 2014) et a également joué le rôle de représentante du rugby pour l’Angleterre au niveau international.

  • Ben Sandford
    Ben Sandford
    Membre, Comité des sportifs de l’AMA
    Session 13 : Charte antidopage des droits des sportifs
    Biographie

    Ben Sandford est originaire de Nouvelle-Zélande et a participé trois fois aux Jeux olympiques en luge. Il a remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde de 2012 et de nombreuses médailles en Coupe du monde. Il s’est retiré des courses de luge après les Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

    Ben est membre du comité des sportifs de l'AMA depuis six ans. Il a été le représentant des athlètes de luge à la FIBT (aujourd'hui l'IBSF) de 2006 à 2014, le vice-président des affaires juridiques de la Fédération internationale de bobsleigh et de skeleton (IBSF) de 2014 à 2018, et est membre de la Commission des athlètes du Comité national olympique néo-zélandais. Titulaire d'un diplôme en droit et en arts de l'Université Victoria de Nouvelle-Zélande et d'une maîtrise en droit sportif international (LLM) de l'ISDE à Madrid, il travaille comme avocat chez Sandford & Partners à Rotorua en Nouvelle-Zélande.

    Ben était membre de l'équipe des observateurs indépendants aux Jeux d’Asie en 2014 et 2018, et a participé à divers programmes de sensibilisation pour l'AMA et l'IBSF. Il fait actuellement partie de l'équipe de rédaction pour la révision du Code.

  • Beckie Scott
    Beckie Scott
    Présidente, Comité des sportifs de l’AMA
    Session 13 : Charte antidopage des droits des sportifs
    Biographie

    Beckie Scott a participé trois fois aux Jeux olympiques, soit en 1998, 2002 et 2006, remportant l'or en 2002 et l'argent en 2006.


    Membre intronisée au Temple de la renommée canadienne des sports, au Temple de la renommée olympique du Canada et au Temple de la renommée du ski canadien, Beckie est Officier de l'Ordre du Canada et détient un doctorat honorifique en droit de l’Université d’Alberta.


    Elle est fondatrice et PDG de Spirit North, un organisme de sport pour le développement qui s’efforce d’améliorer la vie des enfants et des jeunes autochtones. Elle est également présidente du Comité des sportifs de l'Agence mondiale antidopage.

  • Franz Schwarzenbacher
    Franz Schwarzenbacher
    Inspecteur principal, Service de police criminelle d’Autriche
    Session 3 : Vision d’avenir
    Biographie

    Franz Schwarzenbacher est le chef de l'unité "Intégrité dans le sport" du bureau de la police criminelle fédérale à Vienne (Autriche). Il est policier depuis 1986 et enquêteur depuis 26 ans.


    Depuis 2010, il dirige l'unité de l’Intégrité, spécialisée dans le dopage, les matchs truqués et la criminalité pharmaceutique. Sous sa direction, de nombreuses procédures internationales ont été menées à bien, en étroite coopération avec des organisations sportives telles que les organisations nationales antidopage (ONAD) et l'Agence mondiale antidopage (AMA). Plus récemment, M. Schwarzenbacher a supervisé la bonne exécution de « l'opération Aderlass » lors des championnats du monde de ski nordique à Seefeld, en Autriche.


    M. Schwarzenbacher est un athlète amateur passionné.

  • Jonathan Taylor
    Jonathan Taylor
    Avocat, Bird & Bird LLP
    Session 17 : Standard international pour la conformité au Code des signataires
    Biographie

    Jonathan Taylor, c.r. est un avocat anglais basé à Londres qui conseille exclusivement des clients actifs dans le domaine du sport. Il comparaît régulièrement devant différents tribunaux sportifs, dont le TAS. Il est également président du comité indépendant de révision de la conformité de l'AMA.

  • Peter Van Eenoo
    Peter Van Eenoo
    Directeur, DoCoLab – Ugent
    Session 3 : Vision d’avenir
    Biographie

    Peter Van Eenoo est directeur du laboratoire belge accrédité par l’AMA. Il a commencé à travailler au laboratoire en 1996 en tant que scientifique et a obtenu son doctorat sur la détection des agents dopants. Il est nommé directeur adjoint en 1998 et est directeur depuis 2010. Il est professeur titulaire à l'Université de Gand. Il a été président de WAADS de 2014 à 2016. Il est membre du groupe d'experts de l’AMA pour les laboratoires et a participé à divers groupes de travail de l'AMA. Il est co-auteur de plus de 150 publications scientifiques.

  • Ross Wenzel
    Ross Wenzel
    Associé, Kellerhals Carrard
    Session 9 : Standard international pour la gestion des résultats
    Biographie

    Ross Wenzel est associé de Kellerhals Carrard. Sa pratique est exclusivement dédiée au droit du sport, axée sur le dopage et les litiges liés au football. Il est l'un des avocats les plus actifs devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) où il a représenté avec succès l'AMA, des fédérations internationales, des organisations nationales antidopage et des clubs de football. Il a notamment agi en tant qu’avocat principal dans des centaines de litiges liés au dopage devant le TAS. Il conseille également plusieurs organisations sportives en matière de programmes commerciaux et de gouvernance.

  • Yang Yang
    Yang Yang
    Future vice-présidente, Agence mondiale antidopage (AMA)
    Session 3 : Vision d’avenir
    Biographie

    À venir

  • Richard Young
    Richard Young
    Associé, Bryan Cave Leighton Paisner LLC
    Session 4 : Vue d’ensemble de la Révision du Code mondial antidopage
    Session 15 : Standard international pour les laboratoires
    Résumé – Révision du Code mondial antidopage
    Biographie

    Rich Young est associé au bureau de Bryan Cave Leighton Paisner à Colorado Springs et se spécialise dans la réglementation et les conflits sportifs aux États-Unis et dans le monde. Depuis le début des années 1990, Rich est impliqué dans le domaine de la lutte antidopage en tant qu’arbitre du TAS, arbitre des audiences des fédérations internationales, avocat et conseiller auprès d’organisations nationales antidopage, de fédérations internationales et autres organisations sportives. Il est également conseiller juridique de l’AMA. Il était le rédacteur principal du premier Code mondial antidopage et de toutes ses modifications ultérieures. Il a également participé à la rédaction du premier Standard international pour les laboratoires et de ses amendements ultérieurs.


Organisé par

Supporté par